Le saviez-vous...

Aïe…

Le dermaroller n’est pas nouveau et a déjà bien 15 ou 20 ans. C’est un rouleau sur lequel sont positionnées des aiguilles généralement de 0,2 mm à plus d’1 mm de longueur (pour les versions médicales).

Dans le domaine esthétique le dermaroller est généralement utilisé sur le visage pour une action anti-âge. L’idée est que les cellules cutanées vont réagir aux micro-blessures des aiguilles et vont créer plus de collagène et d’élastine en réponse.

Mais en ce qui concerne l’esthétique professionnelle en salon de beauté, au moins trois problèmes majeurs se posent :

Premièrement, sachant que l’épaisseur de l’épiderme sur le visage est en moyenne inférieure à 0.1 mm, les aiguilles créent des micro-perforations de la peau qui atteignent le derme ; ce qui est formellement interdit dans le domaine cosmétique.

Deuxièmement le derme étant vascularisé, les contre indications sont légion (problèmes veineux, grossesse, prise d’anticoagulants ou d’anti-inflammatoires, maladies auto-immunes, éruptions cutanées, historique d’acné, d’herpès…) sans parler des risques d’infections pendant le soin.

Troisièmement le mouvement de rouler les aiguilles sur la peau crée une lacération cutanée au moment ou l’aiguille rentre et sort de la peau.

 Moins les aiguilles sont plantées droites dans le rouleau plus ces lacérations sont importantes.  Ce qui pose la question de la  fréquence de cette pratique et sur quelle période de temps, car quelle que soit la méthode de perforation (dermaroller ou micro-needeling) l’intégrité de la peau est rompue. La peau est blessée et va se défendre. Si elle doit le faire trop souvent et trop longtemps il y a un risque d’irruptions cutanées, d’hypersensibilisation ou d’épaississement irrégulier (peau calleuse).

Voila la surface de la peau au microscope…

 

A cela s’ajoute le problème des produits appliqués pendant ces types de soins. L’acide hyaluronique est efficace mais c’est un dispositif médical (voir L’acide Hyaluronique en cosmétique. ), donc réservé aux médecins. La vitamine C est intéressante mais tellement peu stable et donc peu efficace dans la plupart des produits….

En résumé et pour faire court, les soins utilisant dermaroller ou micro-needeling doivent vraiment être effectués en cabinet médical (4 à 5 séances par an) et en hiver (pas d’exposition au soleil).

Copyright© bēlēnsa-cosmetics-leblog 2019 LPdev